Téléphone : 418 669-0735/Suivez nous sur Facebook

THÉRAPIE PAR ONDES DE CHOC RADIALE (SHOCK WAVE THERAPY)

appareil ondes de chocL’utilisation clinique de la lithotripsie remonte aux années 1980. Elle était initialement employée en urologie pour la destruction, non invasive, des calculs rénaux. Vers 1990, cette modalité fut utilisée en orthopédie pour favoriser la guérison des fractures qui présentaient des retards de consolidation. Depuis, de nombreuses évidences scientifiques ont démontré l’efficacité de la thérapie par ondes de choc radiale pour plusieurs types de lésions musculo-squelettiques chronicisées (douleur depuis plus de 6 mois).

Indications :

Pour le traitement de conditions musculo-squelettiques chronicisées, c’est-à-dire une problématique qui perdure depuis plus de 6 mois :

            -tendinopathie (tendinite) calcifiée ou non à l’épaule,

            -épicondylopathie (épicondylite) au coude,

            -tendinopathie (tendinite) rotulienne au genou,

            -tendinopathie (tendinite) d’Achille,

            -fasciapathie (fasciite) plantaire,

            -bursopathie (bursites) calcifiées ou non.

 

Effets physiologiques :

Les ondes de choc radiales sont des percussions acoustiques de haute énergie. Elles sont transmises à travers la surface de la peau radialement (de façon sphérique) dans le tissu humain.

1)      Le traitement entraîne une réaction inflammatoire, le corps répond en augmentant son activité métabolique dans la zone traitée, stimulant et accélérant le processus de guérison.

2)      L’onde de choc détruit le tissu cicatriciel et une éventuelle calcification.

Les contre-indications aux traitements par onde de chocs radiales :

Certaines contre-indications doivent être prises en compte avant d’avoir recours à un traitement par ondes de choc radiales : 

            -le cancer,

            -le diabète,

            -la grossesse,

            -une injection de cortisone (le mois précédent le traitement),

            -la prise de médication anticoagulante,

            -sur un site présentant une plaie, de l’infection ou de l’inflammation aigue,

            -au niveau de la région pulmonaire et cardiaque. 

De plus, nous vous demanderons de suspendre la prise de médication anti-inflammatoire une semaine avant votre traitement et pour la durée complète des traitements.

Le déroulement du traitement :

Suite à une évaluation et un examen complet de la zone problématique par le physiothérapeute, des ondes de choc radiales peuvent être appliquées dans le cas indiqué. Le traitement consiste à appliquer l’onde de choc radiale de manière précise sur la zone douloureuse. Le traitement est habituellement inconfortable et peut provoquer de la douleur, mais il est généralement bien toléré par tous. L’onde de choc radiale provoquera une réaction inflammatoire qui doit être combattue par le processus naturel de guérison du corps.

Comment vais-je me sentir après le traitement ?

Il est probable que vous ressentiez une augmentation temporaire de 24 à 48 heures de vos symptômes qui peuvent être soulagés par de l’acétaminophène (Tylénol). Il n’est pas recommandé de prendre des anti-inflammatoires ou d’appliquer de la glace après le traitement. De plus, nous vous recommanderons de diminuer et de limiter vos activités habituelles durant 48 heures après le traitement.

 

La durée des traitements:

Normalement 3 traitements sont nécessaires à raison d’une semaine d’intervalle entre chaque séance. À la troisième séance un court programme d’exercices vous sera enseigné. Une quatrième rencontre vous sera suggérée 12 semaines après le début du traitement afin d`évaluer l’efficacité du traitement et d’ajuster votre programme d’exercices.

Les études ont démontrés un taux de succès de 77 à 91% dans des cas chroniques et il faut compter environ 3 à 4 mois pour connaitre le degré de réussite du traitement.

Ces frais sont habituellement remboursés en tout ou en partie par les assurances privées.